Accès-Loisirs Québec
Merci!
DONS DE MATÉRIEL

Patro Roc-Amadour

SSVP de Beauport

SSVP Saint-Sacrement

Ressourcerie Lac-st-Charles

Echo Sports

Monsieur Louis Robin

Monsieur Steeve Lacombe

La Fripe.com

OMHQ

Cominar

Fradette Sport

Influence Sport

Équipements
 

CENTRALE D'ÉQUIPEMENTS DE LOISIR


 

Accès-Loisirs Québec et les partenaires du milieu ont mis sur pied une Centrale d'équipements de loisirs. Cette Centrale peut recevoir, entretenir des équipements de loisirs et les redistribuer gratuitement aux personnes vivant une situation de faible revenu. Cette initiative a pour but de remédier à la problématique du manque d'accès au matériel sportif, culturel et de plein air permettant la pratique de loisirs.

Elle est accessible du lundi au jeudi de 8 h à 17 h au 3065, 2e Av. La clientèle vivant une situation de faible revenu peut obtenir 1 équipement (ou ensemble d’équipements dépendamment du loisir) par saison.

Vign_centrale_resolutionweb
 

Un service de prêt pour les organismes souhaitant obtenir des équipements pour leurs activités gratuites est aussi disponible.

Vign_20171017_114000
 

Appelez-nous pour plus d'informations ou pour effectuer une demande d'équipement !

418 657-4821

 
Objectifs généraux
  1. Mobiliser et rassembler les acteurs du milieu autour d’un projet novateur de lutte à la pauvreté.
  2. Favoriser la participation aux loisirs des personnes issus de milieux défavorisés qui ont comme contrainte l’accès aux équipements de loisirs.
  3. Répondre aux besoins en matériel de sports, de culture et de plein air aux clientèles de 0 à 99 ans vivant une situation de faible revenu.
 
Historique du projet

En plus d'offrir gratuitement des places en loisir, Accès-Loisirs Québec veut répondre à un besoin important, celui de l'accès aux équipements de loisir tels les patins, les instruments de musique, les raquettes de badminton, etc. En effet, l'expérience des dernières années nous a démontré qu'une grande partie de la clientèle en situation de faible revenu renonçait à certains loisirs parce qu'elle n'avait pas le matériel nécessaire pour y participer. En étudiant la situation, nous avons rapidement constaté d'abord qu'il y a peu d’intervenants communautaires qui offrent des équipements de loisir, que cette offre ne couvre qu’une partie limitée de la ville de Québec et qu'elle ne fournit que partiellement la gamme des équipements requis. De plus, nous nous sommes rendu compte que la cueillette et la distribution des équipements usagés n’étaient pas coordonnées et qu’une grande partie des équipements usagés recueillis était jetée.

 
Mobilisation

En 2012, le conseil d’administration d’Accès-Loisirs Québec s’est penché sur cette problématique en interpellant le milieu qui a validé le constat du manque d’accès aux équipements de loisirs chez la clientèle en situation de faible revenu. Par une démarche de mobilisation, nous avons rassemblé une trentaine d'organismes, dont la ville de Québec, des organismes communautaires, des friperies, des Centres de loisirs et des Centres de santé et de services sociaux, autour d’une réunion exploratoire sur l’accessibilité aux équipements de loisirs pour les clientèles défavorisées. Suite à cette rencontre, un comité des équipements s'est formé et la solution nous a paru évidente : créer un endroit nous permettant de récupérer dans la communauté tous les articles de loisir usagés, de les remettre en état et les redonner gratuitement à la clientèle. Après avoir démarré la centrale comme projet pilote à la Maison des Entreprises de Cœur, Accès-Loisirs Québec déménage en juin 2015 dans l'arrondissement de Limoilou pour occuper de plus grand locaux permettant d'opérer la centrale.

 
Plan d’action

Depuis deux ans, plusieurs rencontres du comité des équipements ont eu lieu pour structurer la démarche du projet. Grâce à la contribution financière de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches au montant de 25 000$, un plan d'affaires a été réalisé par la firme Desjardins Marketing Stratégique. Cette étude nous a démontré la faisabilité du projet et la nécessité d’implanter un tel service dans la communauté. Le modèle optimal, les assises financières et les échéanciers ont aussi été identifiés dans l’étude. Ainsi, à la lumière du plan d’affaires, il a été convenu de mettre en place un comité des opérations afin de faire progresser l’initiative.

Le projet sera mis en place par les partenaires sous la forme expérimentale d'environ trois ans et Accès-Loisirs Québec jouera le rôle de porteur de dossier. Après l’expérimentation vécue, nous serons en mesure d’évaluer le projet et sa démarche. Le partenariat est essentiel à cette implantation, car elle est le fruit d’une action commune et collective.

Créer un site avec WebSelf
© 2011